Publié par : crise2007 | octobre 26, 2007

Maroc : Le peuple marocain rompu par la flambée des prix

Le peuple marocain rompu par la flambée des prix

Abdelali Bouha

Nul n’est sans savoir que la situation financière et matérielle d’une grande frange de la société marocaine est vraiment lamentable. La flambée des prix des denrées essentielles dont, entre autres, la farine, le pain et l’huile, a brisé la situation économique très vulnérable de la majorité des familles qui s’agitent et se débattent pour vivre finalement comme entre le marteau et l’enclume. Egalement, tout le monde a remarqué que les prix des fournitures scolaires étaient exorbitants lors de cette rentrée scolaire, fardeau toujours difficilement incontournable, notamment pour les familles nombreuses pour lesquelles les frais de scolarité demeurent bien au-dessus de leurs moyens. Quelle vie ! Quelle souffrance ! La pauvreté et la misère prolifèrent massivement dans notre pays. Quelle crise ! Le peuple est écrasé. Quand est-ce qu’il sera soulagé ? Peut-on s’attendre à une révolution populaire contre cette crise économique qui frappe sans répit notre société ?
En 1981,1984 et en 1990 le peuple a réagi et des émeutes de pain, violentes, se sont déclenchées dans différentes régions du pays faisant des victimes et beaucoup de dégâts.
Le 23 septembre 2007, la ville de Sefrou a donné un premier message au gouvernement. Des manifestations populaires et des émeutes de pain se sont déclenchées dans cette petite ville faisant des dizaines de blessés et des dégâts matériels importants. Elles ont lancé au gouvernement un cri d’alerte : Cessez de nous exploiter ! Nous sommes écrasés mais nous n’allons pas rester les bras croisés. Ça y est, nous n’avons plus peur de rien.
La misère est devenue partie intégrante de notre vie quotidienne.
Si l’on s’amuse à faire un sondage dans la rue en posant cette question aux passants : Etes-vous pour ou contre cette flambée des prix au Maroc ? L’on aura bien sûr des réponses qui sont archi-contre et qui constituent un front de refus. Je ne tiens pas là des propos tendancieux, je n’exhorte le peuple ni à l’anarchie ni à la violence .Tout ce que je prône c’est le dialogue. Le proverbe dit « De la discussion jaillit la lumière ».Nous avons certes, tous besoin de cette lumière qui éclairera les ténèbres du chemin de notre société pauvre et opprimée.
Il est donc temps que les composantes de la société civile recourent à un vrai dialogue qui se fixera comme objectifs une analyse objective de la réalité marocaine et l’approfondissement des différents points de vue .Ainsi, ledit dialogue aboutirait-il à un pacte qui protègera et défendra les droits de tous les marocains. La société civile est alors appelée à se mobiliser afin d’obliger le gouvernement à adopter une politique économique qui tient compte de la situation financière de la classe moyenne pauvre et misérable. Il n’est pas question de rester les bras croisés puisque la menace est démoniaque. Il ne faut pas non plus craindre l’échec car il n’est pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.
Il y a eu dans l’histoire contemporaine nombre de manifestations populaires qui ont pu obliger des gouvernements à prendre des mesures en faveur du peuple. Il est indispensable que tous les acteurs politiques et associatifs oeuvrent dans ce sens.

http://www.aljamaa.net/fr/detail_khabar.asp?id=274&idRub=7

videos des manifestations contre la hausse des prix, ville de sefrou 23/09/2007 :

1 :  

2 :  

3 :  

4 :

5 :


Responses

  1. les gendarmes les policiers les forces auxilières les soldats marocains la DST et les flics ne sont que des sales pauvres chiens misérables esclaves modernes affamés sans aveninir divent aider le peuple à changer de régime et de situation politique. c est fini pour la déctaure si nous voulons vraiment affronter la mondialisation…

  2. alhamdolillah, c un bon signe de ce qui va se passer dans les mois az venir inchaallah…, hausse des prix agroalimentaires, premieres necessitées, hausse des prix des matieres premieres, rupture politique et constitutionnelle ( sous gouvernement fassi qui n as que 5/100 de votes) flambé de chomage, l »accentuation de l’appauvrissement des marocxains…la liste est longue, et surtout dans un climat mondial qui va connaitre une crise sustemique globale, l’espagne etla france ne sont pas epargné, a cause surtout de léclattement des bulles immobilieres et des krach dinancier et boursier…de plus le maroc est invité a faire face dés le debut de 2008 a l’explosion de la bulle immobiliere et boursiere….oh quel cochemar pour toi le makhzen !!!! consequences : revolution, la fin du royaume enchanté inchaallah dans le mandat de mr abbas bno fernas elfasi…..hhhhhhh

  3. qu’attendez-les autres pour vous libérer du làche makhzan. pouquoi vous avez laissez les autres codamnés . Il faut faire quelque chose pour les braves prisonniers au lieu de rester voyeurs…

  4. he makhzen prepare toi pour les deux années a venir…c un grand cauchemar pour toi…2008 et 2009 seront devastateurs pour toi..sal makhzen


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :