Publié par : crise2007 | novembre 12, 2007

Nouveau record de la dette nationale US établi à 9,815 billions de dollars !

Nouveau record de la dette nationale US établi à 9,815 billions de dollars !


 

 

La Pravda, par Dmitry Sudakov

​​​​Le ministère des finances a déclaré que la dette nationale des États-Unis d’Amérique a dépassé pour la première fois dans l’histoire la somme de neuf mille milliards de dollars. Henry Paulson, ministre des finances, a déclaré au Congrès au milieu du mois de septembre que le gouvernement fédéral atteindrait la limite légale de la dette nationale, 8.965 milliards de dollars, le 1er octobre. Le gouvernement se trouverait donc en état de défaillance technique par rapport à ses obligations, a ajouté Paulson.

​​​​Henry Paulson a instamment prié le Congrès d’adopter le projet de loi augmentant la limite de la dette nationale. Les législateurs US ont suivi le conseil le mois dernier, approuvant la nouvelle limite à 9,815 billion de dollars.

​​​​C’est la cinquième fois durant la présidence de George W. Bush que le Congrès relève la limite de la dette nationale, pour un total de 3.865 milliards de dollars.

​​​​L’opposition démocrate US estime que poursuivre l’augmentation de la dette du pays témoigne de la mauvaise gestion de la politiques financières de l’actuelle administration. La Maison Blanche explique ses demandes par la nécessité de financer les guerres d’Afghanistan et d’Irak et les autres conditions requises pour la sécurité nationale.

​​​​La dette publique des États-Unis a atteint le niveau d’un billion de dollars (mille milliards) au cours de la présidence de Ronald Reagan dans les années 80. Aujourd’hui, rapporte ITAR-TASS, chaque Étasunien détient environ 33.000 dollars de la dette nationale. [1]

​​​​Quand les dépenses du gouvernement US dépassent les recettes perçues, il crée de nouvelles dettes pour couvrir le déficit. Cette dette prend généralement la forme d’émission de nouvelles d’obligations qui sont vendues sur le marché libre. Toutefois, la dette peut aussi être monétisée par la Réserve Fédérale, qui crée un enregistrement sur ses livres pour prêter au Gouvernement US une somme en dollars égale à la quantité d’obligations que la Réserve fédérale lui achète. L’argent créé dans ce processus ne comprend pas seulement les nouveaux dollars créés juste pour acheter les obligations, mais beaucoup d’autres parce que ce nouvel argent se trouve maintenant sous forme d’argent de chéquier [2] à la Réserve fédérale. Dans le cadre de la magouille du Fractional Reserve Banking [3], ce nouvel argent de chéquier est considéré comme un avoir pouvant être prêté [4]. Les économistes estiment que l’expansion de la masse monétaire est plusieurs fois le montant de l’argent initialement créé par l’expansion qui découle de la propension du consommateur à dépenser (plutôt qu’à épargner) chaque nouveau dollar.

​​​​Les États-Unis ont une dette publique depuis leur création. Les dettes contractées pendant la guerre de la Révolution et sous les Articles of Confédération [5] atteignaient la première année, le 1er janvier 1791, la valeur de 75.463.476,52 dollars. Dans les 45 ans suivants, la dette s’est agrandie, s’est brièvement réduite à zéro, le 8 janvier 1835 sous la présidence de M. Andrew Jackson, puis s’est ensuite rapidement dilatée en millions.

​​​​La première spectaculaire poussée de croissance de la dette est survenue à cause de la Guerre Civile. La dette n’était que de 65 millions de dollars en 1860, mais elle est passé à 1 milliard de dollars en 1863 et a atteint 2,7 milliards de dollars après la guerre. La dette a fluctué lentement jusqu’à la fin du siècle, a finalement grossi continuellement dans les années 1910 et au début des années 1920, jusqu’à en gros 22 milliards de dollars quand le pays a payé sa participation à la Première Guerre Mondiale

​​​​La préparation et la participation à la Seconde Guerre Mondiale on amené la dette dans un autre ordre de grandeur, de 51 milliards de dollars en 1940 à 260 milliards de dollars après la guerre. Après cette période, la croissance de la dette est resté proche du taux d’inflation jusque dans les années 80, quand elle a commencé à augmenter de nouveau. Entre 1980 et 1990, la dette a plus que triplé. À la fin de 2005, l’endettement brut atteignait 7,9 billions de dollars, soit environ 8,7 fois celle de 1980.

Original : http://english.pravda.ru/world/americas/09-11-2007/100549-national_debt-0
Traduction approximative de Pétrus Lombard pour Alter Info

source : http://www.alterinfo.net/Nouveau-record-de-la-dette-nationale-US-etabli-a-9,815-billions-de-dollars-!_a13369.html?PHPSESSID=18e79899ef55a194c9f2d5eef2906e59

 


Responses

  1. Les USA ont une dette colosalle (33.000$ par Etatsuniens) idem ou pire pour la France
    ( 35.000 € ) etc pour la plupart des pays occidentaux; mais à quels pays empruntent –ils, avec possibilité de rachats des pays preteurs
    d ‘ investisements des pays emprunteur ?

  2. chine
    arabie saoudite


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :