Publié par : crise2007 | novembre 30, 2007

Sans meneur et paumés, les USA se dirigent vers les poubelles de l’histoire !

Sans meneur et paumés, les USA se dirigent vers les poubelles de l’histoire !

Par Paul Craig Roberts

​​​​Dans leur nouveau livre, des auteurs aussi disparates que Naomi Wolf et Pat Buchanan concluent que les USA tels que nous les connaissons sont en train de disparaître. Ces deux écrivains espèrent, mais ne sont pas persuadés, que suffisamment d’Étasuniens pigeront à temps pour tirer les USA d’affaire.

 

​​​​Si on peut se fier aux sondages, la majorité des Étasuniens sont mécontents du président Bush et du Congrès. Pourtant, ils sont loin de la compréhension des périls de Wolf et Buchanan. Si l’on en croit leur choix des nouveaux dirigeants, les Étasuniens sont incapables de relier leur mécontentement à l’actuelle direction politique. Tous les sondages montrent qu’Hillary Clinton est loin en tête pour la nomination démocrate à la présidentielle et que Rudolph Giuliani est loin en tête des candidatures républicaines (Voir Polling Report.com : Élection 2008). Ce sont les deux seuls candidats assurés d’être pire que les Bush/Cheney.

 

​​​​Hillary et Rudy sont déterminés à la guerre. Les deux refusent d’exclure son élargissement à l’Iran et au-delà. Tous deux sont totalement dans la poche du lobby d’Israël. D’ailleurs, pratiquement chaque conseiller de Giuliani est membre du lobby. Tous deux défendent les mesures d’État policier qui « nous protègent contre le terrorisme. » Et chacun se fiche éperdument de la Constitution des États-Unis et des libertés civiles qu’elle garantit. Le républicain Giuliani est même susceptible de bouleverser le Second Amendement plus vite que la démocrate Hillary.

 

​​​​Hillary et Rudy sont des créatures d’ambition, pas de principe. Tous deux l’emportent sur Karl Marx. Marx disait la vérité pour servir les intérêts des classes. Pour Hillary et Rudy, la vérité est ce qui sert leurs intérêts individuels. Ils portent tous deux un chapeau noir, et le cheval qu’ils chevauchent s’appelle pouvoir.

​​​​Pourtant, dans les sondages en novembre, les républicains préféraient Giuliani avec une marge de cinq ou six à un contre

Ron Paul, le seul candidat républicain de principe, quelqu’un qui croit à la Constitution et la protégerait sans aucun doute.

 

​​​​Les démocrates préfèrent Hillary avec une marge de vingt à un contre Dennis Kucinich, le seul député soucieux et suffisamment courageux pour déposer une mise en accusation contre le tristement célèbre criminel de guerre Dick Cheney. Avec une marge de pas moins de quarante-quatre à un, les démocrates préfèrent Hillary au sénateur Christopher Dodd, qui promet de restituer leur Constitution aux Etats-Unis dans la première heure de son administration. Mike Gravel, l’ancien sénateur d’Alaska, n’est même pas indiqué dans les sondages.

 

​​​​De toute évidence, le peuple étasunien fait n’importe quoi. En novembre 2007, ils montrait une nette préférence pour des leaders encore pires que ceux pour lesquels ils sont aujourd’hui mécontents. Qu’est-ce que ça nous apprend sur les Étasunien et leur obligation à être suffisamment informés pour que puisse marcher la démocratie ?

 

​​​​Ça nous dit qu’ils ne sont pas à la hauteur du challenge. Ce n’est qu’une question de temps avant que les USA succombent à la ploutocratie, contre laquelle Warren Buffet mettait récemment en garde le Congrès, ou à la tyrannie fasciste que Naomi Wolf voit dans notre avenir.

​​​​Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor dans l’administration Reagan. Il est l’auteur de Supply-Side Revolution : An Insider’s Account of Policymaking in Washington ; Alienation and the Soviet Economy et Meltdown: Inside the Soviet Economy, et est coauteur avec Lawrence M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Clic ici pour l’entrevue [en anglais] de Peter Brimelow de Forbes Magazine avec Roberts au sujet de la récente épidémie d’inconduite des procureurs.

Original : http://www.vdare.com/roberts/071126_leaderless.htm

source : http://www.alterinfo.net/Sans-meneur-et-paumes,-les-USA-se-dirigent-vers-les-poubelles-de-l-histoire_a14110.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :