Publié par : crise2007 | mars 26, 2008

GEAB N°23 ! Crise systémique globale – Fin 2008 : Déroute des fonds de pension

GEAB N°23 ! Crise systémique globale – Fin 2008 : Déroute des fonds de pension

 – Communiqué public GEAB N°23 (15 mars 2008) –

 

Selon LEAP/E2020, d’ici la fin de 2008, nous allons assister à une formidable déroute de l’ensemble des fonds de pension de la planète, mettant en péril tout le système des retraites par capitalisation. Ce cataclysme financier aura une dimension humaine dramatique puisqu’il correspond à l’arrivée à la retraite de la première vague des baby-boomers aux Etats-Unis, en Europe et au Japon : les revenus des fonds de pension s’effondrent au moment même où ils doivent commencer à effectuer leur première grande série de versements aux retraités. Dans ce numéro 23 du GEAB, notre équipe anticipe l’évolution de cette prochaine crise des fonds de pension, précise les pays les plus touchés (notamment en Europe) et présente des recommandations opérationnelles et stratégiques pour y faire face.

Parallèlement, dans ce GEAB N°23 (sur abonnement), LEAP/E2020 anticipe les prochains mois de cette crise systémique globale qui est désormais une évidence pour tous, s’attachant à anticiper les effets pervers des prêts de la Réserve fédérale américaine qui sont en train de fragiliser encore plus l’ensemble du système financier américain, et analysant les risques à venir qui pèsent sur les établissements bancaires aux Etats-Unis et dans certains pays européens particulièrement exposés. Parallèlement notre équipe analyse l’impact de la crise économique et financière US actuelle sur les probabilités et les conséquences d’une attaque de l’Iran par Israël et les Etats-Unis avant les prochaines élections présidentielles américaines.

En tout état de cause, avec l’annonce d’un plan de sauvetage d’urgence de la cinquième banque d’affaires US, Bear Stearns [1] (prélude à sa vente ou à sa mise en liquidation dans les prochaines semaines), on assiste bien à la faillite d’un grand établissement financier dès le premier trimestre 2008, comme anticipé par notre équipe dans le GEAB N°19 [2].

Simultanément, le Dollar US a repris sa chute libre par rapport à l’Euro, au Yen, au Yuan ; l’or est à plus de 1.000 USD/once, le pétrole à plus de 110 USD/baril, les bourses mondiales en baisse de 20% en un trimestre, et la dernière tentative de stopper la crise financière avec le prêt de 200 Milliards USD aux banques par la Réserve fédérale américaine a déjà montré qu’il avait échoué … tous les fondements de l’ordre économico-financier de ces dernières décennies s’écroulent sous nos yeux, à un rythme de plus en plus rapide. Ce sont bien tous les signes d’une crise systémique [3].

La prise de conscience désormais généralisée que le monde fait face à une crise d’une ampleur et d’une nature nouvelles permet déjà à nos chercheurs d’affiner certaines de leurs anticipations. Ainsi, en ce qui concerne les devises, notre équipe a entrepris de revoir ses estimations sur la valeur du Dollar US par rapport aux trois autres monnaies mondiales stratégiques, à savoir l’Euro, le Yen et le Yuan. Ainsi, LEAP/E2020 estime désormais que le taux EURUSD atteindra 1,75 à la fin 2008 (au lieu de 1,70 comme l’avait anticipé notre équipe dès 2006) ; le taux USDYEN tombera à 90 et le taux USDYUAN à 6 [4].

 

 

Evolution du Dollar Index (panier de monnaies références [5]) au 14/03/2008 / Source FxStreet

Devant l’ampleur de la Très Grande Dépression US désormais en plein développement [6], LEAP/E2020 se félicite de constater que les autorités américaines, suite aux nombreuses protestations [7], ont finalement décidé de maintenir la parution synthétique des indicateurs économiques US sur le site EconomicIndicators.Gov. Dans une période aussi troublée, il est en effet important que l’information statistique sur l’économie des Etats-Unis reste aisément et largement disponible. Les finances d’une multitude d’acteurs privés et publics, individuels et collectifs en dépendent.

Dans cette même logique, la Réserve fédérale d’Atlanta fait oeuvre utile en diffusant gratuitement un DVD intitulé « Se préparer à la crise : reconnecter son flux financier vital » (« Crisis Preparedness : Reconnecting the Financial Lifeline »), qui permet aux opérateurs de toute nature d’anticiper la crise, et donc de mieux s’y préparer [8]. Dans la perspective de la phase d’effondrement de l’économie réelle aux Etats-Unis, prévue pour Septembre 2008 par LEAP/E2020 [9], ces conseils officiels prennent tout leur sens. Notamment, comme nous le soulignons depuis des mois, en cas de crise grave, « le liquide est roi » (« Cash becomes king » comme le répète ce DVD), et ce que la crise soit liée à un désastre naturel ou provoqué par les hommes comme l’illustre parfaitement le fait que les assureurs américains ont désormais perdus plus d’argent à cause de la crise des subprimes qu’à cause du cyclone Katrina, pourtant le pire désastre naturel de l’histoire des Etats-Unis [10].


 

 

établissements de dépôts américains (1950 – 02/2008) / Source Réserve fédérale de Saint Louis

Pour finir, des courbes comme celle ci-dessus illustrent de manière frappante combien la situation est infiniment plus grave que ne peuvent même l’imaginer les dirigeants les plus intelligents (et ils sont peu nombreux). Elle montre à quel point le système financier américain, et derrière lui celui d’une grande partie de la planète, est atteint mortellement. Les banques US n’ont plus d’argent ; c’est aussi simple et dramatique que cela. La contagion va maintenant entrer dans une seconde étape de son développement et va donc bien générer une nouvelle série de faillites bancaires d’ici l’été, comme anticipé dans le GEAB N°20, entraînant la rupture du système financier mondial dans la seconde moitié de 2008.


[1] Source : Reuters, 14/03/2008

[2] Nous avions annoncé Février 2008 dans le GEAB N° 19, et c’est finalement le 14 Mars que cette première banque américaine aura fait défaut. Nous rappelons par ailleurs que désormais, selon notre anticipation de Novembre 2007, d’autres banques américaines, européennes et asiatiques vont suivre.

[3] D’ailleurs CNN/Money ne s’y trompe pas qui titre son dossier spécial : « Problème N°1 : L’argent de l’Amérique ». Source : CNN/Money. Car en effet, à la base, il s’agit bien de cela : l’évaporation pure et simple de milliers de milliards de dollars US accumulés de manière illusoire ces dernières années dans les comptes d’établissements financiers, d’entreprises, de particuliers et de gouvernement, à travers toute la planète. C’est ce qu’avait précisément notre équipe dans les premiers GEAB dès le début de l’année 2006.

[4] LEAP/E2020 souhaite souligner que si les Etats-Unis et Israël lancent une attaque sur l’Iran cette année, nos estimations, développées dans le GEAB N°23, sont encore plus négatives pour la valeur du Dollar US d’ici la fin 2008. Et concernant les rumeurs d’une action concertée des banques centrales pour mettre fin à la chute de la devise américaine, soyons clairs, elles n’ont aucun fondement : une telle action ne peut plus être mise en œuvre, les banques centrales ayant des intérêts désormais divergents du fait du découplage entre les grandes régions économiques mondiales, comme l’a anticipé LEAP/E2020 depuis plusieurs mois. L’effondrement du Dollar US se nourrit de l’entrée en récession de l’économie américaine et d’une dévaluation connexe d’environ 50% par rapport aux autres grandes devises.

[5] Monnaies du Dollar Index : Euro, Yen, Dollar Canadien, Livre britannique, Franc suisse et Couronne suédoise. Si le Yuan chinois était intégré à cet index sa chute serait encore plus forte.

[6] Il y a même désormais des sites web qui se spécialisent sur le sujet, par exemple Depression2.TV dont le sous-titre est éloquent : « Survivre à la Seconde Grande Dépression ».

[7] Extrait du communiqué posté sur le site EconomicIndicators.Gov : « … l’ESA (Economics and Statistics Administration) avait initialement prévu de cesser le service (de publication des indicateurs) pour des raisons budgétaires, mais face aux réactions reçues par l’ESA, la décision a été prise de continuer le site … ».

[8] Source : Banking Information, Federal Reserve Bank of Atlanta (pour commander le DVD auprès de la Fed d’Atlanta, voici le lien direct ici)

[9] Voir GEAB N°22

[10] Source : Bloomberg, 14/03/2008

source : http://leap2020.eu/GEAB-N-23-est-disponible-!-Crise-systemique-globale-Fin-2008-Deroute-des-fonds-de-pension_a1425.html?PHPSESSID=38fb7864894b7cfd0aab76740fba691e


Responses

  1. Article totalement allucinant !! Une déroute du système financier mondial signifierait plus de monnaie, en clair, c’est bien cela ?

    Plus de monnaie, donc plus d’échange… On revient donc à l’age du troc ? ou l’age de pierre ?

    Bref, l’écroulement du système financier n’est surement pas pour demain, quoiqu’en disent les cassandres.

    http://www.gigi75.over-blog.com/

  2. Mouai
    j’ai lu ca nul par ailleur non plus, a part sur le site de laruche et cheminade bien sur..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :