Publié par : crise2007 | avril 27, 2008

Remplissez le garde-manger

Remplissez le garde-manger

 

 

Par Brett Arends, The Wall Street Journal (1), lundi le 21 avril 2008



 
Je ne veux pas alarmer tout le monde, mais il est peut être temps pour les états-uniens de commencer à stocker de la nourriture.

Non, ce n’est pas un exercice.

Vous avez vu les images de la télévision concernant les émeutes de la faim dans certains pays en voie de développement. Oui, ils sont loin des États-Unis. Mais la plupart des denrées alimentaires opèrent dans un marché mondial. Lorsque le coût du blé monte en Asie, il en fera de même ici.

La réalité: Les prix de la nourriture augmentent ici déjà beaucoup plus rapidement que les rendements que vous êtes susceptibles d’obtenir en conservant votre argent dans une banque ou dans un fonds du marché monétaire. Et il y a de très bonnes raisons de croire que les prix sur les tablettes sont sur le point de commencer à augmenter de manière très rapide.

« Remplissez le garde-manger, » a déclaré Manu Daftary, un des grands investisseurs de Wall Street et le gestionnaire du fonds mutuel Quaker Strategic Growth. « Je pense que les prix vont augmenter. Les gens sont trop complaisants. Ils pensent que ça ne va pas arriver ici. Mais je ne sais pas comment les entreprises alimentaires peuvent absorber des coûts plus élevés. »

Le stockage de vivres ne peut pas remplacer vos investissements à long terme, mais il peut faire un bon accueil à certaines de vos liquidités à court terme. Faites le calcul. Si vous conservez vos liquidités en attente dans un fonds de marché monétaire, vous allez être chanceux d’avoir un taux d’intérêt de 2,5%. Même parmi les meilleurs certificats de dépôt d’un an, vous ne trouverez que des rendements avoisinant 4,1%, selon Bankrate.com. Et ces rendements sont avant impôt.

En attendant, les plus récentes statistiques du gouvernement démontrent que l’inflation alimentaire pour les ménages états-uniens moyens est désormais de 4,5% par an.

Et certains prix augmentent encore plus vite. Les dernières données démontrent une hausse des prix des céréales de plus de 8% par an. Tant la farine que le riz ont augmenté de plus de 13%. Le lait, le fromage, les bananes et même le beurre d’arachide : ils sont tous en hausse de plus de 10%. Le prix des oeufs s’est envolé de 30% en un an. Les prix du boeuf haché sont en hausse de 4,8% et le poulet de 5,4%.

Telles sont les tendances qui sont en place depuis quelque temps.

Et si vous espérez que ça s’arrête, voici la mauvaise nouvelle: ils peuvent en fait accélérer.

La raison? Les prix de nombreuses matières premières sous-jacentes ont augmenté beaucoup plus rapidement encore. Par exemple, le prix du blé a pratiquement triplé au cours des trois dernières années.

Tôt ou tard, les entreprises alimentaires vont devoir refiler ces coûts. Kraft a vu ses coûts de matières premières s’accroître d’environ 1,25 milliards de dollars l’an dernier, grugeant les marges de profit. La compagnie a récemment averti que les prix plus élevés sont là pour rester. Le mois dernier, le chef de la direction de General Mills, Kendall Powell, a fait une remarque similaire.

Bien entendu, la principale raison à la hausse des prix est la forte augmentation de la demande en provenance de la Chine et de l’Inde. Des centaines de millions de personnes se joignent à la classe moyenne chaque année, ce qui veut dire qu’ils veulent manger plus et de meilleurs aliments.

Une deuxième raison est la demande croissante en éthanol comme additif de carburant. Cela absorbe une partie de l’approvisionnement en maïs.

Vous ne pouvez pas stocker facilement des aliments périssables tels le lait ou les œufs. Mais pour d’autres produits, vous le pouvez. Parmi eux: des pâtes alimentaires sèches, le riz, les céréales, et des boîtes de conserve de thon, de fruits et de légumes. Par surcroît, vous devriez aussi économiser de l’argent en achetant de grands formats.

Si cela vous semble exagéré, considérez ceci: Le mouvement haussier du marché des produits agricoles suit le sillage du pétrole. Il y a quelques années, de nombreux états-uniens espéraient que le prix de l’essence à 2$ le gallon ne soit qu’un pic temporaire alors que maintenant, ce n’est plus qu’un doux souvenir d’une époque révolue.

La bonne nouvelle, c’est que c’est qu’il est plus facile de stocker des produits alimentaires non périssables dans votre maison que de stocker beaucoup d’essence. C’est aussi plus sécuritaire.

Traduit par Dany Quirion pour Alter Info

Source : http://online.wsj.com/article/SB120881517227532621.html

NDT : The Wall Street Journal est un quotidien spécialisé dans les sujets économiques et financiers. Dans le domaine, c’est l’un des plus important quotidien au monde ayant un tirage de 2,6 millions d’exemplaires.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :