Publié par : crise2007 | octobre 1, 2008

SEQUENCE 6 – ‘Très Grande Dépression’ aux Etats-Unis, crise sociale et montée en puissance des militaires dans la gestion du pays (2° Trimestre 2007 – 4° Trimestre 2009)

SEQUENCE 6 – ‘Très Grande Dépression’ aux Etats-Unis, crise sociale et montée en puissance des militaires dans la gestion du pays (2° Trimestre 2007 – 4° Trimestre 2009)

 

 

Si vous étiez abonnés au GEAB, vous auriez lu ce qui suit dès le 15 octobre 2007:Comme mentionné précédemment par LEAP/E2020, la crise systémique globale actuelle a son épicentre aux Etats-Unis, pilier de l’ordre mondial en cours d’effondrement. Pour cette raison l’impact de la crise y est beaucoup plus violent et durable que dans le reste du monde.Ainsi, on assiste avec l’éclatement de la bulle immobilière à l’appauvrissement brutal de millions d’Américains dont les maisons sont saisies (on assiste actuellement à un doublement mensuel du nombre de saisies (1) conduisant des dizaines de millions d’Américains (les femmes et enfants qui vivent dans les maisons saisies) soit à être jetés à la rue (2) soit à devoir se reloger aux pires conditions (3).

La récession en cours crée du chômage que les statistiques s’évertuent à camoufler encore actuellement (comme lorsqu’elles niaient l’explosion de la bulle immobilière ou la crise des « subprime » tant que l’évidence ne s’imposait pas d’elle même) mais qui conduit des millions d’Américains (souvent les mêmes) à la rue. Cela dit cette crise commence à s’attaquer aux classes moyennes (4) voire au-dessus (comme le montrent les licenciements à Wall Street).

La baisse des prix de l’immobilier affecte désormais toutes les catégories de ménages américains qui avaient utilisé les hypothèques sur leur maison ces dernières années pour financer leur train de vie (c’est-à-dire une grande majorité d’Américains). Ils se précipitent actuellement sur leurs cartes de crédit (à des taux prohibitifs) pour essayer de ne pas trop réduire leur train de vie (5), mais c’est une solution à court terme (6).

Déjà, partout dans le pays, des collectivités locales doivent commencer à réduire les services publics, faute de rentrées fiscales suffisantes. Les Etats commencent à s’interroger (7). Seul le gouvernement fédéral, par la voix de G.W. Bush, réclame plus d’argent pour ses guerres tout en refusant d’étendre la couverture sociale des enfants défavorisés.

La crise sociale est en fait déjà là et elle s’aggrave chaque jour (8). LEAP/E2020 souhaite rappeler que faute de couverture sociale généralisée, l’impact des récessions économiques aux Etats-Unis est socialement très brutal. Et l’ampleur de cette crise, mêlant effondrement de l’immobilier, récession économique, inflation des biens de consommation et de l’énergie importée via la faiblesse du Dollar, etc… tout cela sur fond de blocage politique à Washington, commence à créer les conditions d’une « crise de régime ».

L’armée est la seule institution bénéficiant encore aujourd’hui d’une forte crédibilité aux Etats-Unis. Des dizaines de millions d’Américains en dépendent pour leur travail, leurs études, leurs contrats,… Elle constitue l’une des rares colonnes vertébrales nationales du pays. Ses chefs sont médiatisés. Ils critiquent de plus en plus la classe politique qu’ils accusent de trahir le peuple et l’armée. Le succès récent du général Sanchez, ancien patron de l’armée US en Irak, avec cette rhétorique en dit long sur l’état d’esprit dans le pays (9). L’accueil du général Petraeus, actuel patron de l’armée en Irak, au Congrès lors de son audition sur la situation en Irak complète le portrait : comme l’ont souligné plusieurs observateurs américains, on aurait dit l’accueil d’un général romain victorieux par un Sénat romain aux ordres. Ce sont d’ailleurs désormais les militaires qui décident sur les grandes options de la guerre en Irak. Attendons de voir ce qu’ils vont faire sur le cas turc. Plus personne dans la classe politique américaine, y compris chez les démocrates, n’ose critiquer les chefs de l’armée qui sont pourtant plus que de simple « victimes » de « politiques irresponsables » dans la débâcle irakienne.

Pour cette puissance désormais centrale du système politique américain, la crise économico-financière en cours devient un problème, car sur fond de guerres impopulaires en Irak et Afghanistan, et de récession économique dans le pays, l’élection probable d’un candidat démocrate à la Présidence d’ici un an signifierait une réduction forte des budgets alloués à la défense. Or ceci n’est tout simplement pas acceptable pour l’une des rares forces qui structure encore le pays.

La « Très Grande Dépression » désormais amorcée aux Etats-Unis va donc, selon LEAP/E2020, déboucher d’ici la fin 2009 sur une crise de régime aux Etats-Unis, dont l’armée sera l’un des principaux acteurs.

 

 

 

 

 


———
Notes:

(1) « US home foreclosures double », Financial Times 11/10/2007

(2) « Subprime tidal wave », Wall Street Journal 12/10/2007

(3) « Subprime crisis good, bad, deja vu for trailer parks », Reuters 10/10/2007

(4) « Working families need help to afford the basics », MarketWatch/DowJones 10/10/2007

(5) « Le fossé riches-pauvres s’est creuse de 2004 à 2005 aux Etats-Unis », Yahoo/Reuters, 12/10/2007

(6) « Boom times for dentists, but nor for teeth », New York Times 11/10/2007

(7) « State budget : revenues fall, projected deficit soars », Sacbe 10/10/2007

(8) « The American Dream turns into a debtor’s nightmare », Los Angeles Times 08/10/2007

(9) « Ovation for Sanchez, Iraq ex-commander », Boston Globe 22/09/2007


source : http://www.leap2020.eu/SEQUENCE-6-Tres-Grande-Depression-aux-Etats-Unis,-crise-sociale-et-montee-en-puissance-des-militaires-dans-la-gestion-du_a2035.html?PHPSESSID=a70fb6190af88d09f6a964f3df31f0a0


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :