Publié par : crise2007 | octobre 18, 2008

Crise Financière : Inquiétantes Ressemblances Avec Les Années 30-40 (Deuxième Guerre Mondiale)

Crise Financière : Inquiétantes Ressemblances Avec Les Années 30-40 (Deuxième Guerre Mondiale)

 

A bien des égards cette période de l’histoire et la notre se ressemblent. Alors, après le crash boursier 2008 Une Trosième Guerre Mondiale ?


Encore N Années De Plus

Il y a près de quatre vingt ans, Nos ancêtres ont élu à l’unanimité Herbert Hoover, comme Président des Etats Unis, juste à temps pour se voir accuser de ne pas avoir empêcher le crash de Wall Street du 29 octobre 1929, qui, selon ce qui est communément admis, a provoqué la Grande Depression.Bien sûr, c’était une accusation exagérée; car, compte tenu de la loi de l’époque, le Président était particulièrement impuissant pour agir sur ce qui se passait ou ne se passait pas à Wall Street.Mais alors, fin 1929, le Smoot-Hawley Tariff Act était en passe d’être présenté au Congrès et a été signé comme loi par Hoover début 1930. D’autres scribes (plus particuliemrent Jude Wanniski) ont conclu que l’Act du Congres – dont les tarifs protégés non seulement pouvaient mais ont affecté ce qui s’est passé à Wall Street et dans La Rue – a été la véritable « cause » de la Grande Dépression.

Mais qu’est que cela a à voir avec les guerres en cours en Irak et en Afghanistan, l’election présidentielle à venir et les guerres prévues contre l’Iran et le Pakistan ?

Et bien remontons le temps jusqu’en 1933. A ce moment là la Grande Depression etait mondiale et s’aggravait. Le 30 janvier, Adolph Hitler a été nommé chancelier de l’Allemagne et le 4 mars, Franklin Roosevelt (FDR) a été investi comme notre 32 ème Président, tous deux promettant de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour rétablir l’économie dans leurs pays.

FDR a été réélu en 1936 mais certains scribes considérent que le redressement économique n’a réellement commencé dans ce pays qu’à partir de 1938. Et Alors pourquoi à ce moment là ?

Et bien, début 1938 Hitler c’est lui même nommé commandant en chef de toutes les forces armées allemandes, et leur a donné l’ordre d’envahir et d’occuper l’Autriche. Hitler a menacé de faire de même pour les Sudètes, alors le premier ministre britannique, Chamberlain, est allé à Munich et a « apaisé » Hitler obtenant une « paix honorable ».

Pendant ce temps, FDR a commencé à faire du lobbying au Congrés pour que certains articles du Neutrality Act soient annulés, pour faire en sorte qu’il soit légal de produire et de vendre pour des milliards et des milliards de dollars d’armement à la Grande Bretagne et à la France. En 1940, alors que FDR briguait un 3ème mandat, fait sans précédent, que la construction de notre puissante flotte pour deux océans était en cours, que la Grande Bretagne et la France était en guerre avec l’Allemagne, la Grande Depression était entrain de s’achever.

Bien sûr, la Grande Depression s’était terminé en Allemagne – sous Hilter – bien plus tôt. Par conséquent on pourrait facilement avancer que les succés d’Hitler ont également permis par inadvertance à FDR de chercher – et obtenir – un troisième et quatrième mandat « d’ état d’urgence ».

Mais maintenant, revenons au présent, avec ces guerres en cours en Irak et en Afghanistan, le crash du marché d »échange de 2008, l’élection présidentielle à venir et les guerres en préparation contre l’Iran et le Pakistan, avec Bush junior limité constitutionnellement à deux mandats.

Scott Ritter, ancien officier des renseignements de la flotte US lors de la Première Guerre du Golfe, et inspecteur en chef de l’ONU juste après, opposant déclaré à la Seconde Guerre du Golfe et aux guerres en préparation contre l’Iran et le Pakistan, a récemment écrit sur Truthdig (www.truthdig.com, site d’information alternative US ndlt):

« La guerre en Irak a moralement écrasé le parti Républicain si ce n’est toute l’Amérique. Le fait qu’un conflit – qui a tué à ce jour plus de 4150 américains, en a bléssés des dizaines de milliers d’autres, et massacré des centaines de milliers de civils irakiens – serve de pièce centrale à la plateforme du parti Républicain est incompréhensible. »

« Mais plus j’écoute Obama, plus je réalise que sur des problèmes majeurs comme la guerre et la paix, en fait peu de chose le sépare des Républicains à qui il s’oppose. Tous deux ont vendu la souveraineté américaine au nom de la sécurité d’Israël (ou encore plus important, les politiques inspirées par le Likoud et soutenues par AIPAC, vendues comme étant le mieux pour les interêts du peuple israélien). Tous les deux soutiennent que l’Iran a des intentions néfastes, et pointe un doigt accusateur en direction de l »agression russe » sans reflechir à la réalité de la relation de cause à effet d’une politique étrangère américaine irresponsable ( l’expansion de l’OTAN, l’invasion et l’occupation de l’Irak, le retrait du Traité ABM et l’installation sur les territoires tchéque et polonais d’un bouclier de défense anti missiles balistiques prétendument contre la menace iranienne, mais optimisé contre le lancement de missiles tiré de Russie ».

Les conclusions de Ritter ?

 » Le système à deux partis est un échec pour l’Amérique.On a plus le temps entre maintenant et le jour de l’élection pour un candidat d’un troisième parti viable, et donc la triste réalité c’est que l’un de ces deux hommes profondemment viciés, produits d’un système politique profondemmement vicié, servira comme Président pendant les 4 ou 8 prochaines années. »

Mais, contrairement à ce qu’avance Ritter il pourrait y avoir une alternative à McCain ou Obama pour servir comme Président pendant les 4 ou 8 prochaines années.

Après tout, le 28 août 2008, le Président Bush a prolongé d’un an l’Etat d’Urgence Nationale qu’il avait déclaré pour la première fois le 14 Septembre 2001,  » parallèlement aux pouvoirs er autorités adoptés pour faire face à l’Urgence ».

Le Congrés a aussi donné au commandant en chef de la « guerre contre le terrorisme » « l’autorité » d’engager les forces armées US dans des opérations militaires en violation de la Constitution US et de la Charte de l’ONU.

Et, avec le Military Commissions Act, le Congrés a effectivement « autorisé » Bush à suspendre les garanties constitutionnelles inscrites dans l’habeus corpus, par lesquelles des  » détenus peuvent chercher à se defendre de tout emprisonnement illégal ».

De plus, avec le National Defense Authorisation Act de 2007, le Congrès a effectivement annulé le Posse Comitatus Act qui avait empêché depuis la guerre entre les états (guerre civile aux USA ndlt) l’utilisation des forces armées US pour contrer les « manifestations civiles ».

Jusqu’à peu, il semblait que Bush lancerait une attaque préventive – ou ne s’opposerait pas à une attaque préventive paranoiaque des israéliens- contre les installations nucléaires de l’Iran, sans tenir compte du fait que toutes ces installations sont sujettes à un Accord de Sauvegarde avec l’AIEA. Le Congrés ne se serait probablement pas opposé à une telle attaque avant l’élection bien qu’elle aurait permis l’election de McCain.( Le Congrès est a majorité Démocrate ndlt)

Mais la situation de plus en plus dangereuse sur la frontière Afghanistan -Pakistan, couplée à la réaction vigoureuse russe à l’invasion de l’Ossétie du Sud par des troupes entraînées et armées par les Américains et les Israéliens, ont apparemment largement réduit la possibilité d’une telle attaque.

Okay, mais maintenant arrive cet évènement, la crise financière du siècle – à laquelle McCain a initalement réagi en « suspendant » sa campagne – et il semble de plus en plus que Bush ne puisse rien faire qui pourrait permettre à McCain de lui succèder. C’est un lancé coulé pour Obama.

Alors que fait-on, Bush ?

Bon, pourquoi pas suspendre ou annuler l’election, en s’appuyant sur les pouvoirs de l’Etat d’Urgence ? Ou au moins suspendre l’intronisation d’Obama – s’il gagne – pour la durée de la période d’Etat d’Urgence ?

Pourquoi pas ?

Qu’est ce que vous aller faire – écrire des lettres furieuses à vos représentants du meilleur Congrès que l’argent puisse acheter ?

A propos, si vous pensiez organiser une « insurrection civile « sur la pelouse de la Maison Blanche, il y a maintenant la Troisème Division d’Infanterie, totalement entraînée et armée et prête à détruire votre initiative.

Gordon Prather 11/10/08 http://www.antiwar.comG. Prather est physicien spécialiste du nucléaire, qui a travaillé comme expert pour plusieurs agences fédérales US Ses articles sont régulièrementpubliés sur le site Anti War.

Introduction traduction Mireille Delamarre pour http://www.planetenonviolence.org

Information complémentaire

Selon le site alternatif d’information américain http://www.salon.com (http://www.salon.com/opinion/greenwald/2008/09/24/army/) le journal Army Times a annoncé en Septembre qu’à partir du 1er Octobre et ce pendant 12 mois, la 1ère Brigade de Combat de la 3ème Division d’Infanterie serait placée sous le commandement quotidien de NorthCom, un commandement conjoint établie en 2002, affecté à la sécurité interieure, pour « contrer toute agitation civile et contrôler les foules » Les soldats de ce bataillon seront entraînés à l’utilisation d’équipements pour contrôler les foules et des armes non létales concues pour neutraliser des individus insoumis ou dangereux, sans les tuer. Ces équipements ont déjà été utiliser par des soldats US en zone de guerre, en Irak. Parmi ces équipements, le Taser. Cette brigade sera désignée comme CBRNE ou CCMRF ( Consequence Management Response Force). De plus, comme l’a noté l’Army Times, une fois que cette brigade aura terminé sa mission d’un an une autre brigade prendra le relais et « la mission sera une mission permanente ».

Comme l’avait déjà noté James Bovard dans un article publié en Avril 2007 dans The American Conservative,  » le Defense Authorisation Act de 2006 voté le 30 Septembre, donne pouvoir au Président G.W Bush d’imposer la Loi Martiale dans le cas d’un « incident » terroriste, si lui ou tout autre responsable fédéral perçoit qu’il y a un risque à « l’ordre public », ou même en réponse à des manifestations anti guerre qui donnent lieu à des désordres résultat de provocations du gouvernement »

De même Bovard ajoutait :  » La Loi Martiale est un euphémisme pour dictature militaire ».

 

 

 

source : http://www.alterinfo.net/Crise-Financiere-Inquietantes-Ressemblances-Avec-Les-Annees-30-40-Deuxieme-Guerre-Mondiale-_a24981.html?PHPSESSID=072e4897ba030380650fc00b3735bead


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :