Publié par : crise2007 | octobre 27, 2008

Le fret maritime s’effondre de 90% !

Le fret maritime s’effondre de 90% !

 

 

26 octobre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Dans une dépêche datée du 24 octobre, l’agence Bloomberg constate que « la chute de 90% de l’index global du fret maritime, depuis mai, dépasse la chute du Dow Jones pendant la grande Dépression et démontre que la mondialisation est ‘la plus grande des bulles’ »

Si un prévisionniste d’UBS estime que le fret maritime diminuera de 5% en 2009 par rapport à 2006 (année déjà peu reluisante), le Baltic Exchange Dry Index (BDI), un indice (base 100 en 1985) portant sur les frais de transport des pondéreux (charbon, minerais de fer, céréales, etc.) pour les 26 couloirs de transport maritimes les plus importants, a chuté de 11793 points en mai à 1102 points, soit plus de 90% !

Le quotidien britannique The Guardian écrivait le 14 octobre que « le Baltic Dry Shipping Index clignotait déjà orange depuis plusieurs mois sur l’état de l’économie mondiale, mais aujourd’hui il nous indique qu’il y a quelque chose qui tourne au pire, car il est au rouge ».

« Il existe une lueur d’espoir que le pire de la crise financière soit derrière nous, grâce à des injections massives de capitaux par les gouvernement européens et les Etats-Unis. Mais le mal causé à l’économie mondiale est déjà un fait de la vie. »

En réalité, le transport de biens physiques, par mer, route ou rail, s’effondre de façon spectaculaire dans le monde.

Selon le Wall Street Journal du 24 octobre, aux Etats-Unis, 1905 transporteurs routiers ont mis la clef sous la porte entre janvier et juin 2008. Quant aux ports américains, ils enregistrent une baisse de 7,2% des biens importés entre janvier et septembre.

Le Guardian remarque que « l’index BDI pourrait traduire quelque chose de bien plus inquiétant. Cela pourrait nous faire comprendre également que le ‘grand atelier du monde’, la Chine, pourrait être en proie à de grosses difficultés et que les importations chinoises de matières premières chutent à un rythme bien supérieur à la légère baisse de la demande de la part des Occidentaux dans le domaine des produits finis ».

Il est vrai que bon nombre de sociétés de transport asiatiques, fragilisées, sont au bord de la faillite. Hong-Kong, qui traite une part importante des exportations chinoises de textile, gadgets et jouets, est particulièrement touché. Le transport par conteneur, qui avait augmenté de 6,7% en août, n’a progressé que de 1,2% en septembre. Sur les sept premiers mois de 2008, la moitié des fabricants de jouets chinois ont déposé leur bilan. Les sept ports de Taïwan rapportent également une chute de 2,23% du volume de biens en transit.

source : http://www.solidariteetprogres.org/article4740.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :